Triton

Film de long métrage, documentaire, réalisé par Benoît Labourdette. Sujet : relation entre la construction de la mémoire collective et la construction personnelle. Tournage et montage se sont fait en même temps, sur deux ans. Tournage avec tous types de caméra, principalement des téléphones mobiles.

Articles

  • Triton - Voir le film en ligne

    10 novembre 2008, par Benoît Labourdette

    Long métrage réalisé par Benoît Labourdette en 2007 (64 minutes).
    Diffusé au Festival Pocket Films Paris (juin 2007), au Festival Pocket Films Japan (Tokyo, décembre 2007), au Festival de Rio (Brésil) 2008. Synopsis
    Un homme seul et anonyme parmi les anonymes évoque sa difficulté à vivre en plein jour à l’ombre des heures les plus funestes de l’Histoire contemporaine. Le souvenir ombrageux de la Shoah obscurcit le quotidien où se cherche, désespérément, une légèreté à jamais perdue. A partir d’images et de sons, fragments de foule et de ville récoltés pendant deux ans, l’auteur peuple le grand écran - un (...)

  • Triton : présentation du film et de la démarche

    27 mai 2007, par Benoît Labourdette

    TRITON
    Essai cinématographique écrit et réalisé par Benoît Labourdette, 64 minutes
    Film de création documentaire (64 minutes), tourné avec téléphones mobiles. Date de finition : avril 2007.
    Synopsis
    Un homme seul et anonyme parmi les anonymes évoque sa difficulté à vivre en plein jour à l’ombre des heures les plus funestes de l’Histoire contemporaine. Le souvenir ombrageux de la Shoah obscurcit le quotidien où se cherche, désespérément, une légèreté à jamais perdue. À partir d’images et de sons, fragments de foule et de ville récoltés pendant deux ans, l’auteur peuple le grand écran – un format scope (...)

  • Triton : descriptif résumé du projet

    20 janvier 2007, par Benoît Labourdette

    Long métrage de création documentaire, tourné avec des téléphones mobiles et en HD.
    Investigation sensible sur les liens au passé, la construction personnelle à partir de ce qui n’a pas été vécu mais est présent en soi à l’état de traces.
    Périgrinations sur des lieux de mémoire et dans le quotidien, à la recherche des traces infimes et pourtant essentielles de l’indicible.
    Les téléphones-caméra, en tant que nouveaux témoins de l’extraordinaire de notre quotidien, en tant qu’outils désormais de la construction de la mémoire et du regard, sont un outil d’investigation à la fois innovant et incontournable (...)