Accueil > Distribution > Pocket Films > Festival Caméras mobiles > Festival Caméras Mobiles 2012 - Programme

Festival Caméras Mobiles 2012 - Programme

vendredi 5 octobre 2012, par Benoît Labourdette.

(téléchargez le programme en PDF)

« La « caméra mobile », ou « caméra-stylo », que chacun a désormais en permanence dans la poche, est un mythe qui est devenu réalité en quelques années… Dans ce raz-de-marée informationnel devenu indispensable au développement social et économique, quelle place a l’image animée, sa création, sa diffusion ? qui s’empare de ces potentialités créatives et dans quelles économies ? Cette deuxième édition de Caméras Mobiles souhaite éclairer les perspectives d’avenir de l’audiovisuel en mobilité et développer des opportunités, créatives et économiques. Un moment riche d’échanges et de rencontre autour d’une dynamique partagée, avec et pour des professionnels de l’audiovisuel de France, de l’étranger et de la Région Rhône-Alpes. »

Benoît Labourdette, délégué général de Caméras Mobiles

mardi 16 octobre 2012


VIDÉOS MOBILES ET PRATIQUES TRANSMÉDIATIQUES

9h30 Accueil

10h à 11h Conférence de Laurence Allard, sociologue
Maîtresse de conférences en Sciences de la Communication, chercheuse à l’Université Paris 3-IRCAV, enseigne à l’Université Lille 3
Avec 89% des mobiles équipés d’une caméra, le téléphone portable est l’appareil de prise de vues le plus répandu dans le monde et avec 5 milliards de textoteurs dans le monde, il est la technologie de lecture/écriture la plus massivement utilisée dans le monde. Il est prévisible que l’usage du caméraphone précède même l’usage du SMS et de la voix dans les années à venir. Les pratiques mobiles ne sont pas créatives par défaut mais elles rencontrent des problématiques de création tout en élargissant le champ des acteurs, des espaces et des productions. En mettant des moyens de production-diffusion d’images et de textes entre les mains de plus de 6 milliards d’habitants de la planète, des pratiques créatives peuvent émerger en tant qu’elles vont re-créer, détourner ou re-définir les usages routiniers de cette technologie polyfonctionnelle. Et ces usages inventifs du téléphone mobile pris eux mêmes dans l’écosystème des pratiques transmédiatiques contemporaines traversent les champs et registres d’action en articulant espaces physiques et écraniques, la rue et la toile, le local et le global. Nous rendrons compte de différents projets qui chacun à leur manière déconstruisent ou réinventent différents usages du téléphone portable et qui par là même viennent enrichir les formes de création émergentes.

11h à 12h Formes de la mobilité ou la création artistique d’applications mobiles
Par Dominique Cunin, enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs et à l’ESAD
Les recherches et les pratiques se situant dans le champ de « l’art des nouveaux médias » induisent également des investigations techniques : comment fabriquer des travaux artistiques pour et avec ces appareils ? Il s’agit d’observer les écrans mobiles comme étant des supports de création d’œuvres interactives. Si les principes de fonctionnement de ces appareils sont fondamentalement les mêmes que ceux d’un ordinateur, leur forme, se résumant le plus souvent à celle d’un écran, leurs dimensions et leurs capacités techniques appellent des créations spécifiques avec des outils adaptés. Aperçu d’une forme de création artistique interactive contemporaine sur les écrans mobiles et leurs outils.

14h à 16h Présentation de projets par Laurence Allard
En présence Christopher Kirkley

  • Crowdvoice (crowdvoice.org) de Esra’a Al Shafei, Fondatrice de plateformes de changement social au Moyen- Orient. Collecte des vidéos mobiles des mouvements de protestation touchant aux questions de minorités.
  • TXTual Healing (txtualhealing.com) de Paul Notzold : artiste et designer new-yorkais. Projections collectives
  • de SMS en plein air.
  • Walking the Edit (walking-the-edit.net) de Ulrich Fischer : cinéaste, vidéaste, performer suisse. Composition d’un film à travers des fragments audiovisuels géolocalisés : un projet inscrit dans l’histoire du cinéma, entre réalité augmentée, locative media et applications mobiles.
  • Sahel Sounds (sahelsounds.com) de Christopher Kirkley, ethnomusicologue. Collecte et recompositions des sons du Sahel et des touaregs sur téléphones portables.

16h30 à 18h30 Etat des lieux de la « création mobile » : histoire, sociologie, pratiques
Table ronde avec le Groupe de Recherche International Mobile Création
Avec :

  • Roger Odin, sémiologue, professeur à l’Université de Paris 3 Sorbonne Nouvelle. Théoricien, il travaille notamment sur les productions amateurs.
  • Laurence Allard, sociologue, maître de conférences en Sciences de la communication au sein de l’UFR Arts et Culture à l’Université Lille 3. Spécialiste des pratiques citoyennes et créatives.
  • Benoît Labourdette, auteur, réalisateur, producteur, créateur d’événements, et expert dans le domaine des nouveaux médias. Il a fondé en France le festival Pocket Films, publié le livre Tournez votre film avec un téléphone portable, et enseigne les techniques de tournage avec Caméras mobiles à La Fémis, au Fresnoy, à l’ESAV…

Le premier colloque « Mobile Création » a eu lieu en juin 2012 à Paris. Les trois organisateurs proposent, lors de cette table ronde, un état des lieux, ancré dans la longue histoire méconnue des pratiques amateurs, à laquelle Roger Odin a le premier a donné ses titres de noblesse. Laurence Allard proposera une réponse dans l’exploration des pratiques sociales et créatives à l’heure d’internet. Benoît Labourdette reviendra sur l’acte de création lui-même, avec le tournage
d’un film participatif.

20h Le cinéma mobile dans tous ses états / projection en entrée libre
Le mobile, qu’il soit téléphone, pocket-cam ou appareil photo, est utilisé, de plus en plus souvent, pour tourner les films « professionnels », de cinéma, de télévision, ou sur internet. D’une situation expérimentale et paradoxale au départ, cet outil, qui est d’ailleurs plus une méthode de travail qu’un outil technique en soi, qui amène à une façon plus spontanée, plus véridique, plus légère et souple, produit des œuvres dont le fond et la forme sont pleinement empreints de cette démarche de création nouvelle.

  • Les films primés du concours Pocket Films, organisé par Rhône Alpes Cinéma à l’occasion de ses 20 ans.
  • Une sélection de films réalisés par des étudiants du Fresnoy, de la Fémis et de l’ESAV Toulouse en 2012 (inédits).
  • Une sélection de films inédits tournés avec téléphones portables dans plusieurs pays (France, Angola, Espagne, Algérie...) dans le cadre de l’initiative "Filmer les mots".

mercredi 17 octobre 2012

LA PRODUCTION TRANSMÉDIA ET LES APPLICATIONS

Le transmédia, dans ce qu’il invoque d’une nouvelle circulation du public non plus au sein d’une œuvre audiovisuelle, mais dans un parcours narratif entre les divers écrans constitutifs de notre espace médiatique, qui correspond au parcours réel de nos regards aujourd’hui, convoque de fait la mobilité comme une instance essentielle de son dispositif, à la fois de diffusion, mais aussi de production. Cette journée est consacrée à la place des outils mobiles dans les enjeux professionnels, de contenus, de production, de financement et de perspectives. C’est à dire le mobile non pas en tant que lui-même, mais envisagé dans la globalité des projets.

10h à 13h Projets innovants

  • Cinemacity, présenté par Pierre Cattan de Small Bang. Un parcours dans Paris qui propose à l’utilisateur de revoir in situ sur son portable des scènes cultes du cinéma à l’endroit même où elles ont été tournées, et de les rejouer.
  • Code barre, Quark Productions. Code Barre est un web-documentaire mobile qui explore les objets de notre quotidien à travers 100 films courts et un dispositif interactif original. Présenté par Juliette Guigon, productrice.
  • Mission printemps, Caméra Lucida. Présenté par Chloé Jarry, productrice. « La plus grande expérience de sciences participatives ».
  • Delta Sound, du collectif MU, déambulations sonores. Projet de création d’environnements sonores géolocalisés diffusés au casque.
  • Teamto, production de séries d’animations. Présentation des projets mobiles par Guillaume Hellouin, producteur.
  • Projet transmédia de Foliascope et Bayard, présenté par Pascal Le Nôtre, réalisateur.

14h à 15h30 L’essentiel des Cross Video Days 2012
par Bruno Smadja, Directeur général de Mobile Event, créateur du Mobile Film Festival, des Mobile Video Days et des Cross Video Days.

Les Cross Video Days rassemblent depuis 3 ans les acteurs du transmédia/crossmédia européens à Paris.
Fort de cette expérience, Bruno Smadja présente des exemples innovants et créatifs d’association du mobile à des projets Transmédia européen. On constate sur les projets candidats aux Cross Video Days (211 projets de 26 pays européens) que la quasi-totalité donne un rôle important au mobile, surtout au smartphone.
Quatre formes se distinguent :

  • le smartphone comme outil d’interactivité.
  • le smartphone comme outil de suivi et de lien avec le projet via des applications créatives à chaque fois.
  • le smartphone comme outil de création. Plus rare et extrêmement innovant, au travers de la vidéo ou de la photo.
  • le smartphone comme nouvel écran, de façon « classique », pour la plupart des projets.

Projets présentés :

  • Afghan Lives, Magic Hour Films, Grunnet Films, Danemark
  • Jurors, G-Com, Italie
  • Le Seum, Briges, France
  • Les Mémés, Promenons-nous dans les bois, France
  • Mob.Is.Land, iamnewhere, Hongrie

16h à 17h30 Table ronde : nouveaux modèles de financement
Avec Pauline Augrain, chargée de mission Multimédia, Création pour les nouveaux médias au Centre national du cinéma et de l’image animée, Catherine Puthod, chargée de mission Cinéma et audiovisuel à la Région Rhône-Alpes, Tanguy Selo, directeur d’Imaginove, pôle de compétitivité Rhône-Alpes, Guillaume Hellouin et Pascal Le Nôtre, producteurs.

Les projets transmédia impliquant la mobilité sont des projets atypiques, nouveaux autant dans leurs contenus que dans leurs formes de production. Des modèles économiques inédits doivent s’inventer, car le transmédia n’est pas la translation des modèles télévisuels et cinématographiques.

18h Pot de clôture
Ces journées sont en entrée libre

— 
lux Scène nationale
36 boulevard du Général de Gaulle
26000 Valence
04 75 82 44 15

Caméras mobiles est réalisé avec l’aide du Centre national du cinéma et de l’image animée et le partenariat de la Région Rhône-Alpes, Imaginove, Rhône-Alpes Cinéma et le service économique de Valence Agglo Sud Rhône-Alpes.

En collaboration avec le Master Audiovisuel et médias numériques de Grenoble 3 de l’institut de la Communication et des médias/Grenoble 3, l’Ecole Supérieure d’Art et de Design Grenoble-Valence.

Documents joints