Accueil > Distribution > Programmations de courts métrages > Rencontres numériques de Mons

Rencontres numériques de Mons

dimanche 26 décembre 2010, par Benoît Labourdette.

En partenariat avec Le Fresnoy Studio national, Benoît Labourdette était invité à présenter un programme de courts métrages tournés avec téléphone portable lors de cette journée de rencontres professionnelles autour des enjeux du numérique.

Après une introduction générale d’Edwy Plenel sur les enjeux politiques des médias numériques, Benoît Labourdette a présenté les enjeux de société profonds liés aux nouvelles pratiques de création et de diffusion audiovisuelles.

Puis, il a proposé un programme de 6 films :

- Ceci n’est pas un film, de Pascal Delé (2005, 3’20s).

- The Champion, de Rui Avelans Coelho (2007, 1’).

- Etude pour mains 8, de Benoît Labourdette (2010, 1’30s).

- Fear thy not, de Sophie Sherman (2009, 2’20s).

- Extrait de « La Paura », de Pippo Delbono (2009, 3’30s).

- Le monde vu par mes jouets (travail en cours), d’Alain Fleischer (2010, 2’30s).

Ces films représentent la diversité d’approches créatives et citoyennes qui peuvent être saisies grâce aux nouvelles "caméras mobiles" qui se trouvent dans les téléphones portables.

En 2010, 5 milliards de téléphones portables sont en fonction sur terre, et parmi eux, 1 milliard sont dotés de caméras. Qu’est-ce que cela produit, en termes de culture ?

Texte de présentation de la journée

Le monde numérique se distingue par un potentiel créateur sans cesse renouvelé. Si le « numérique » est aujourd’hui complètement entré dans notre quotidien, nous n’avons pas toujours conscience de la richesse et de la diversité de ses applications.

Rassembler les acteurs du numérique, qu’ils soient entrepreneurs ou artistes, décloisonner les secteurs, découvrir de nouveaux concepts, donner la parole aux experts et aux créateurs, rapprocher contenus et contenants, explorer plateformes et réseaux ou encore participer à une Pecha Kucha, voilà en quelques mots le programme de ces « Rencontres numériques de Mons ».

Cette journée, initiée par l’Ambassade de France en Belgique, s’inscrit dans le cadre de la présidence belge du Conseil de l’union européenne et bénéficie du label « Mons, Capitale européenne de la culture 2015 », du soutien du Ministère de la Communauté française de Belgique et du Ministère de la Culture et de la Communication français. Elle s’adresse aux publics de France et de Belgique et à tous ceux qui s’intéressent aux mondes numériques et à leurs enjeux actuels.

Documents joints