Accueil > Formation > Ateliers Caméras de poche, ou "Pocket Films" > Ateliers dans des écoles d’art et de cinéma

Ateliers dans des écoles d’art et de cinéma

Des écoles de cinéma et des écoles d’art proposent régulièrement à leurs étudiants des ateliers de réalisation avec téléphone portable et caméras de poche, animés par Benoît Labourdette. Comment ce type d’expérience sert les projets de formation professionnelle.

Articles

  • Atelier Pocket Camera à la Fémis

    9 août 2011, par Benoît Labourdette

    Dans le cadre du projet "Approche documentaire" animé par Lech Kowalski et Odile Allard pour les élèves de deuxième année de la Fémis, Benoît Labourdette a proposé, en début de travail, plusieurs jours d’approche de la réalisation avec caméras de poche (téléphone, pocket-cam, appareil photo...).
    Le principe est de travailler sur l’écriture propre à ces nouveaux outils de captation d’image. Ce ne sont pas des caméras comme les autres, puisque ce sont des caméras qu’on a, très facilement, en permanence sur soi. Donc, le rapport à l’autre, à la situation de prise de vue, n’est plus le même qu’avec une "grosse" (...)

  • Atelier "pocket films" à l’ESAV de Toulouse

    20 janvier 2007, par Benoît Labourdette

    L’ESAV (école de cinéma qui fait partie de l’Université Toulouse Le Mirail), intègre depuis deux ans maintenant, dans le cadre de sa pédagogie, un atelier "pocket films" (films tournés avec téléphone mobile), que j’anime. Cet atelier existe à l’initiative de Guy Chapouillié, directeur de l’ESAV, et au travail attentif de Paul Lacoste, responsable pédagogique. L’atelier fonctionne grâce au partenariat du Festival Pocket Films du Forum des Images, dont je suis le directeur artistique.
    Le téléphone mobile est, de plus en plus souvent, équipé d’une caméra vidéo. Et, pour des raisons liées à la mise à (...)