Accueil > Laboratoire > Cinéma numérique (DCP) > Fabrication de DCP (Digital Cinema Package)

Fabrication de DCP (Digital Cinema Package)

dimanche 4 novembre 2012, par Benoît Labourdette.

Nous fabriquons les DCP (Digital Cinema Package) de vos films, c’est à dire les copies numériques destinées à la projection en salles de cinéma.

Des normes très précises

Les normes de projection dans les salles de cinéma, que ce soit au niveau de l’image ou du son, sont extrêmement précises. C’est une grande chance pour les oeuvres, qui sont, grâce à cette normalisation, très bien respectées (mieux qu’avant en 35mm) : on a nettement plus d’assurances qu’avant sur la qualité et le rendu de la projection.

Mais, pour que les films "sortent" bien sur le grand écran du cinéma, il faut qu’ils soient, en amont, de la meilleure qualité possible. C’est évidemment simple dans le principe, mais dans la pratique, avec l’immense multiplicité des formats, le travail d’adaptation aux normes du cinéma numérique peut être relativement complexe pour arriver à un bon résultat. Combien de DCP sont refaits plusieurs fois avant de fonctionner... combien d’argent dépensé inutilement en allers-retours au laboratoire et tests malheureux en salle... combien de projections annulées... combien de déceptions en termes de qualité...

Mais aussi et surtout, combien de joie des auteurs et des spectateurs face à une projection magnifique en salle !

Nous vous accompagnons par notre expertise, notre connaissance des techniques de l’argentique autant que des techniques du numérique, afin que vos DCP soient les meilleurs possibles dans la salle de cinéma.

Le travail n’est pas tant dans la fabrication elle-même du DCP, proposée par beaucoup de laboratoires, que dans la bonne préparation des éléments audiovisuels pour le cinéma numérique.

Contactez-nous pour nous expliquer votre projet : quidam@quidam.fr

Problèmes couramment rencontrés avec les DCP

- Mauvaise luminosité et mauvais contraste de l’image sur l’écran du cinéma (image trop claire ou trop sombre).
- Format d’image non respecté (parfois image déformée).
- Cadence d’image non respectée (film ralenti ou accéléré, ou mouvements saccadés).
- Définition de l’image "abimée" (effets d’aliasing, perte du piqué de l’image, effet "vidéo").
- Le son est beaucoup trop fort.
- Le son est trop grave ou trop aigu.
- Le son est "sur les côtés" de la salle au lieu d’être "dans l’espace" de la salle.
- Le son manque de basses.
- Le disque dur ou la clé USB contenant le DCP ne sont pas lisibles par le serveur de la cabine de projection.
- Les sous-titres du film n’apparaissent pas en projection.

Une expertise pour anticiper

Tous ces problèmes, qui sont malheureusement trop courants, ne se règlent pas au moment d’appuyer sur le bouton "Create DCP" dans le logiciel ad’hoc... ils sont dûs à une mauvaise anticipation en amont, à des éléments non adaptés au cinéma numérique. Notre expertise vous permettra d’adapter vos éléments aux prérogatives du cinéma numérique. Puis de fabriquer le meilleur DCP possible pour votre film.

Le résultat de notre intervention est une meilleure qualité technique et des coûts de laboratoires réduits. Le plus tôt est le mieux !