Accueil > Ressources > Diffusion cinéma et vidéo > Le développement du numérique

Le développement du numérique

Eléments de réflexion et d’information sur les enjeux du développement du numérique dans le domaine de la diffusion cinématographique et audiovisuelle.

Articles

  • Qu’est-ce que le cinéma à l’heure des écrans mobiles ?

    27 août 2009, par Benoît Labourdette

    Le cinématographe, à son origine, n’était qu’un objet technologique sans usage, une curiosité foraine. Cet objet hybride, croisement entre la machine à coudre et l’appareil photo, était "sans avenir", aux dires mêmes de ses inventeurs, les frères Lumière, en 1895. Georges Méliès, un magicien, impressionné par l’invention, leur demanda d’acheter une caméra. Ils refusèrent. Il construisit donc lui-même sa propre caméra, et commença à raconter des histoires avec le cinématographe, à faire des effets spéciaux, avec le résultat que l’on sait aujourd’hui !
    Qu’est-ce que le cinéma, à l’heure des écrans mobiles, des (...)

  • Le lieu du cinéma

    11 novembre 2008, par Benoît Labourdette

    Où est le cinéma aujourd’hui ?
    Qu’est-ce que le cinéma aujourd’hui ?
    Peut-on réduire le cinéma à un objet qui est diffusé dans une salle collective ? J’ai découvert une grande partie du cinéma dans les années 80 le vendredi soir sur la troisième chaîne, c’est à dire sur le petit écran de la télévision. Et pourtant c’était bien du cinéma.
    Donc, comment peut-on définir le cinéma, à l’heure de la multiplication des écrans ?
    Les films qui passent dans les salles sont-ils tous du cinéma ? Pour une grande part, ce sont des produits commerciaux de consommation. Mais le cinéma a toujours été à la fois un art et une (...)

  • La tendance "fanedit"

    17 mai 2008, par Benoît Labourdette

    Connaissez-vous le "fanedit" ? C’est une tendance émergente, de plus en plus visible sur internet, notamment via le site http://fanedit.org.
    "Edit" signifie "montage", en anglais. Ce sont des fans de films, qui en refont le montage. Cela est une pratique totalement pirate, mais qui se développe. Dans ce monde de la convergence numérique, les pratiques, les usages massifs des gens s’imposent peu à peu, qu’on le veuille ou non. Ce sont ensuite aux professionnels des professions de s’adapter, d’inventer avec ces pratiques.
    Par exemple, il peut s’agir de rassembler les épisodes 2 et 3 de Matrix, en (...)

  • La disparition programmée de la diffusion télévisuelle analogique

    13 avril 2007, par Benoît Labourdette

    Aujourd’hui, la télévision est captée par la majorité des français en analogique : le téléviseur qu’on a dans son salon a un "tuner analogique", il est capable d’afficher les programmes diffusés par les grosses antennes TDF qui se trouvent en haut des collines. Le plus visible étant celui situé en haut de la Tour Eiffel. Demain, c’est à dire à l’horizon 2011, l’émission analogique sera arrêtée. C’est à dire concrètement que notre téléviseur d’aujourd’hui ne captera plus rien !
    A partir de 2011, les programmes de télévision seront diffusés, de façon hertzienne, uniquement en numérique, c’est la TNT. Si vous avez (...)

  • Le rapport Goudineau sur la projection numérique

    9 septembre 2006, par Benoît Labourdette

    Le CNC (Centre National du Cinéma, instance de régulation économique et de soutien du cinéma en France) a mandaté Daniel Goudineau pour élaborer une réflexion et des propositions sur la projection numérique. Le rapport a été rendu le 6 septembre 2006. Il a pour titre : "Adieu à la pellicule ? Les enjeux de la projection numérique".
    La projection numérique ?
    Aujourd’hui, très majoritairement, les salles de cinéma diffusent les films en 35mm. Chaque film arrive au cinéma sous la forme de plusieurs boites, très lourdes, contenant chacune une bobine du film. Les bobines sont assemblées en une grande bobine, (...)