Accueil > Ressources > Diffusion cinéma et vidéo > Les aspects juridiques

Les aspects juridiques

Les aspects juridiques de la diffusion du cinéma et de la vidéo sont un enjeu majeur, aujourd’hui que le monde numérique permet la multiplication et la diffusion à l’infini des objets audiovisuels.

Articles

  • Voir différemment le téléchargement de films

    8 septembre 2009, par Benoît Labourdette

    On nomme piratage le fait de mettre à disposition des films sur des serveurs et le fait de les télécharger. Il y aurait donc des "méchants", qui voleraient le patrimoine des ayants droits des films ?
    Mais qui sont donc ces "méchants" ? Il y a, bien-sûr, les réseaux organisés de contrefaçon. Mais le plus grand nombre, de qui s’agit-il et pourquoi ? Qui sont ces "méchants" qui prennent le temps de mettre sur des serveurs des films de Chris Marker, d’Agnès Varda ou de Jean-Luc Godard par exemple ? Ces gens qui prennent le temps de traduire les sous-titres des films, qui publient des photos, des (...)

  • La loi et "FullHDReady"

    22 août 2008, par Benoît Labourdette

    "FullHDReady" est un internaute de 47 ans, informaticien, qui enregistre presque toute la télévision, avec un oeil acéré. Il a trois écrans de télévision en parallèle chez lui. Cette activité n’est pas nouvelle pour lui, mais ce qui est nouveau, ce sont les plates formes de vidéo communautaire (youtube, dailymotion, google video, wat, etc.).
    Depuis la fin de l’année 2007, "FullHDReady" poste le meilleur des perles trouvées à la télévision sur les sites de vidéo communautaire. Ses publications sont reconnaissables par la photo de sa chienne Peanuts en en-tête. Tous les couacs, les travers de la télévision (...)

  • Téléchargements de films pirates = entrées salle en France

    21 août 2008, par Benoît Labourdette

    L’ALPA (Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle) a effectué une étude sur le téléchargement des films.
    Il en ressort que, sur la période de novembre 2007 à juin 2008, le nombre de téléchargements mensuels est de 14 millions de films avec la bande son en français, soit 450 000 téléchargements quotidiens en France. Cela est à peu près équivalent au nombre d’entrées en salle en France.
    Bien-sûr, la première réaction face à ce type d’information, est de se dire que c’est un chiffre énorme, qu’il faut "faire quelque chose", etc. On appelle cela du piratage. Mais, au fond, avec un mouvement si (...)

  • Qu’est-ce que la copie privée ?

    10 avril 2007, par Benoît Labourdette

    En France, il y a une taxe sur les supports vierges (cassettes vidéo, CD, DVD, ipod, et bientôt disques durs). Cette taxe pour "copie privée" est reversée à des organismes, qui eux-mêmes reversent aux sociétés d’auteur, pour que les auteurs touchent une rémunération sur les copies (issues de la télévision et autres) privées faites par les gens.
    C’est un très bon système. La copie privée représente un mode de diffusion réel des oeuvres, et le système permet un reversement aux auteurs de cette "consommation".
    C’est aussi un système pas si simple, car, par exemple pour les CD et DVD, on paie la redevance (...)