Accueil > Ressources > Réalisation de DVD > Blu-ray et HD-DVD : la mort du DVD ?

Blu-ray et HD-DVD : la mort du DVD ?

lundi 24 avril 2006, par Benoît Labourdette.

Le Blu-ray et le HD-DVD sont les deux nouveaux formats de DVD haute définition. Malheureusement, les industriels n’ont pas réussi à se mettre d’accord, et au lieu de proposer une norme unique, comme ils l’avaient fait pour le DVD, ils proposent deux normes, incompatibles entre elles.

Les premiers lecteurs vont être disponible en France au milieu de l’année 2006 dans le grand public.

Mais, il semble déjà se profiler que des lecteurs compatibles avec les deux devraient sortir...

Caractéristiques techniques de Blu-ray et HD-DVD

Les deux partagent la même technologie du laser bleu, qui permet d’enregistrer les informations avec plus de densité que le laser rouge du DVD.

Format Capacité Remarques
DVD 9 Go
Blu-ray 50 Go Très fragile
HD-DVD 30 Go Disque épais et solide

Faudra-t-il jeter nos "vieux" DVD ?

Non, assurément les lecteurs de ces nouveaux DVD pourront lire nos "vieux" DVD.

La qualité d’image

La qualité d’image haute définition est bien meilleure que la qualité d’image d’un DVD standard. Mais pour pouvoir le constater, encore faut-il être équipé d’un écran haute définition.

Mais, même avec un DVD standard, si l’image est agrandie sur un écran haute définition avec de bons algorythmes, la qualité et la définition d’image sont, de façon très surprenante, quasiment équivalentes, si ce n’est équivalentes à du HD.

L’enjeu de la HD

L’enjeu de la Haute Définition se situe dans son salon, au niveau de la qualité d’expérience du spectateur. Mais, avec de bons lecteurs DVD, nos DVD standards sont absolument à même de nous donner une image magnifique une fois agrandie en Haute Définition.

Il n’est pas dans l’intérêt des industriels de ne pas vendre leurs nouveaux lecteurs HD. On peut aussi agrandir l’image d’un DVD standard de façon déplorable, et elle peut devenir ignoble une fois vue sur un écran HD. On peut douter que les industriels équiperont leurs lecteurs et leurs écrans HD de bons algorythmes d’agrandissement.

Que faire en tant qu’éditeur ?

Au début du DVD, il fallait éditer en VHS et en DVD. Puis, en DVD seulement.

Désormais, il va falloir éditer un film en DVD (il a encore quelques petites années devant lui pour mourir de sa belle mort), en HD-DVD et en Blu-ray.

Les frais techniques de conception vont être multipliés, au moins par 5, car il faut de nouveaux masters HD, et malheureusement les principes techniques de conception des trois types de DVD sont absolument incompatibles entre eux, il faut donc recommencer trois fois le même travail, avec des possibilités et des spécificités particulières à chaque support.

La duplication aussi aura des frais fixes plus importants, puisqu’il faudra faire un Master de duplication pour chaque format.

Les petits éditeurs ne vont pas pouvoir "occuper" l’ensemble du terrain technique, car les frais d’édition seront bien plus élevés que les gains potentiels.